nouvelle-fusillade-a-paris-deux-policiers-a-terre-un-suspect-interpelleAu lendemain d’une attaque terroriste qui a fait 12 morts en plein Paris, une nouvelle fusillade a eu lieu ce jeudi matin.

La policière blessée dans la fusillade survenue jeudi matin au sud de Paris est décédée, selon des sources policières. L’autre victime, un agent des voiries, se trouve dans un état critique.

Quant à l’auteur des faits, il « est toujours en fuite et recherchée » a déclaré le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Il se serait enfui en voiture.

Selon des sources proches du dossier, « aucun lien formel ne peut être établi à ce stade » avec l’attentat sanglant de la veille contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts et déclenché une gigantesque traque en France pour retrouver deux suspects.

La fusillade s’est déroulée dans la matinée à Montrouge, une banlieue au sud de Paris.

Un homme de 52 ans interpellé, mais pas le suspect

« Deux personnes sont gravement blessées avec pour l’une d’entre elles, un pronostic vital engagé », avait un peu plus tôt déclaré le ministre de l’Intérieur, qui s’était immédiatement rendu sur place.

« Le procureur de la République va enclencher l’action publique de manière à ce que l’auteur de ce crime soit immédiatement identifié et puisse être arrêté », a déclaré M. Cazeneuve.

Des sources policières avaient indiqué auparavant qu’un homme de 52 ans avait été interpellé peu après les faits. C’est bien le cas mais il ne s’agit pas du suspect.

Le ministre de l’Intérieur a appelé à la « maîtrise » et au « sang-froid » pour faciliter « le dénouement des enquêtes en cours dans les meilleurs conditions ».

Sur les lieux de cette nouvelle fusillade, un habitant de la rue, Ahmed Sassi, 38 ans, a décrit « une scène de panique ».

Depuis la fenêtre de sa cuisine, cet habitant raconte avoir vu « un policier, debout, puis un autre monsieur en habit sombre qui courait » avant de « l’abattre à bout portant et de courir ». « J’ai vu le policier (tombé) par terre et son collègue qui appelait à l’aide », dit à l’AFP Ahmed Sassi.

Rating: 4.5. From 2 votes.
Please wait...