La gestuelle du corps est très révélatrice des intentions de la personne. Bien qu’il existe des variations individuelles, il est accepté que certains gestes soient très liés à certaines significations.

se-gratter-682x354

Se gratter la tête: Une personne se gratte la tête lorsqu’elle n’est pas certaine de quelque chose. Elle cherche une information qu’elle n’a pas ou elle ne se souvient pas de quelque chose.

Se gratter le menton: Une personne se gratte le menton quand elle est en mode évaluation. Elle a peut-être une information et elle se demande si elle doit la dire ou non. Elle vient peut-être de recevoir une information et essaie d’évaluer sa crédibilité. De manière générale, se gratter le menton est signe de réflexion.

Se gratter le bras: Se gratter le bras est généralement un signe d’impatience ou d’inconfort. La personne qui se gratte le bras voudrait peut-être se trouver ailleurs ou avoir une conversation différente.

Se gratter/frotter le cou: Une personne qui se gratte le cou est généralement en réflexion. En opposition, une personne qui se frotte le cou est généralement embarrassée ou gênée.

Se gratter le nez: Se gratter le nez alors qu’on parle ou qu’on vient de finir une phrase peut être le signe qu’on ment! Bien que ce soit généralement un simple tic, on peut considérer qu’une personne ment lorsqu’elle se gratte le nez très rapidement en même temps qu’elle vous évite du regard. Plus encore, le geste est d’autant révélateur sur l’intention de mentir lorsque c’est l’index qui passe sous le nez (voir la photo ci-dessus)

Se tenir le bras: Une personne qui se tient le bras est généralement dans une situations gênante et elle essaie de se rassurer. C’est aussi une forme d’auto-contrôle. En effet, la personne se retient elle-même le bras.

914124-gestuelle-comment-le-fbi-decrypte-le-comportement

Se tenir le poignet: Une personne qui se tient le poignet est généralement en train de se retenir, de se contrôler. C’est un geste qui démontre par ailleurs de l’autorité et de l’assurance.

La poignée de main: C’est dans un geste aussi court qu’une poignée de main qu’on peut déceler plusieurs informations. Si une personne tend une main molle, elle est généralement gênée ou elle ne vous estime pas beaucoup. De la même manière, si une personne vous tend une main basse, cela est généralement signe d’une faible estime de soi. En opposition, une poignée de main ferme qui est donnée haute est signe de confiance, d’estime de soi et d’estime de l’autre.

Les bras croisés: Souvent perçu comme un geste de fermeture, avoir les bras croisés dénote en effet un sentiment de réserve ou de fermeture. On parle davantage de fermeture lorsqu’une des deux mains forme un poing fermé sous le bras. En comparaison, avoir les bras croisés alors qu’une des mains serre un bras signifie généralement que la personne est en contrôle d’elle-même.

Rating: 3.8. From 41 votes.
Please wait...