selfie

L’Association américaine de psychiatrie a fait cette classification lors de la réunion annuelle du conseil des directeurs à Chicago. Le trouble est appelé « selfitis », et est défini comme le désir obsessionnel de prendre des photos de soi-même et de les afficher sur les réseaux sociaux comme un moyen de compenser le manque d’estime de soi.

En effet, il existe trois niveaux de ce trouble :

selfitis limite : prendre des photos de soi-même au moins trois fois par jour, sans les publier sur les réseaux sociaux.
selfitis aiguë : prendre des selfies au moins trois fois par jour en affichant chacune de ces photos sur les réseaux sociaux.
selfitis chronique: besoin irrépressible de prendre des photos de soi-même tout au long de la journée et poster les photos sur les réseaux sociaux de plus de six fois par jour.

Selon l’AAP, il n’existe actuellement aucun remède pour ce trouble, le seul traitement temporaire est la thérapie cognitivo-comportementale.

Rating: 3.5. From 6 votes.
Please wait...