Avez-vous déjà pensé que la langue française ne comptait pas assez de mots? Et oui, malgré la richesse du vocabulaire de la langue de Molière, il y a toujours des situations où les mots nous manquent.

mots-du-dictionnaire

Alors pour aider au développement de la langue française, nous vous proposons aujourd’hui une sélection de 15 mots qui n’existent pas, mais qui le devraient, et leurs définitions.

1) Procrafixer : envisager de se voir sans jamais le faire. Exemple : « Il faut absolument qu’on se voie ! – C’est clair ! On s’appelle ? – Ok, on s’appelle ! ». Et vous n’appellerez jamais, on le sait.

2) Chlorofhomme : Mâle mortellement ennuyeux. Vous savez, le genre de gars qui vous endort à chaque fois qu’il essaye de vous parler ! (A noter que le mot peut être utilisé au féminin. On parlera alors d’une chlorofemme)

3) Capilotracté : sert à désigner quelque chose qui est tiré par les cheveux. Exemple :  » Penser que la fin du monde est pour demain, c’est un peu capilotracté, rien ne le prouve ».

4) Wouhousong : chanson qui déclenche systématiquement un « wouhouuuu » général dès ses premières notes. Exemple : « Nous discutions tranquillement quand elle a entendu une wouhousong et a crié ça c’est ma chanson ! avant de rejoindre la piste ».

5) Anglopirer : employer abusivement des mots anglais. Phénomène fréquent chez les personnes voulant prouver qu’elles sont bilingues ( également connu sous le nom du syndrome de Mia Frye).

6) Attachiant : Se dit de quelqu’un d’attachant mais un peu trop collant à la longue… Exemple : » Il est gentil, mais je ne sais pas si je le reverrai. Je le trouve un peu attachiant »

7) Colaucul : Désigne quelqu’un qui envahit votre espace personnel sans raison apparent. Par exemple, celui qui s’incruste discrètement derrière vous au moment où vous compostez votre billet de métro pour se glisser dans le tourniquet.

8) Bobeauf : définit une population qui se veut tellement bobo qu’elle en devient beauf

9) Iphonite : maladie dont les symptômes manifestes sont un attachement et une dépendance aiguë à son téléphone. A l’heure actuelle, les recherches sont en cours pour trouver un traitement.

10) S’ordinatiser : s’énerver devant un ordinateur parce qu’il bloque. Ce phénomène se traduit souvent par une pulsion de destruction de matériel.

11) Périphobie : phénomène touchant les population des grandes villes, notamment Paris et qui est une peur panique d’aller au delà du périph’.

12) Fexbooker : tendance à facebooker l’ex de son / sa partenaire.

13) Guimauvifiant : se dit d’un phénomène tellement mignon qu’il en devient effrayant.

14) Glandir : Grandir sans s’en apercevoir à force de glander et de ne rien faire d’intéressant de ses journées

15) Noniste : partisan du non, peu importe les circonstances.

Source

Rating: 2.6. From 8 votes.
Please wait...