31466416 pages d’humour et d’hommages

Le numéro de Charlie Hebdo mercredi, avec Mahomet en Une, comprend seize pages d’humour et d’hommages aux morts de l’équipe, dont de nombreux dessins qui se moquent des jihadistes et des terroristes.

Hormis la Une dessinée par Luz, un dessin de Mahomet qui tient une pancarte « Je suis Charlie » sous la légende « tout est pardonné », le journal ne comprend pas d’autres dessins de Mahomet, a constaté l’AFP qui a pu consulter un numéro.

En dernière page, un dessin de Luz qui montre des terroristes islamistes arrivant au paradis et demandent, déçus, « elles sont où les 70 vierges ? » et se voient répondre « avec l’équipe de Charlie, tocard ».

En double page, un grand dessin de Cabu, mort dans l’attentat, se moque des jihadistes en comparant leur départ pour la Syrie aux échanges Erasmus.

Le journal satirique publie aussi une série d’anciens dessins de Wolinski, Charb, Tignous et Honoré, et des textes de Bernard Maris et Elsa Cayat, tous tués dans l’attentat de mercredi.

Dans les pages intérieures, parmi les dizaines de dessins, deux vignettes de Riss, qui a été blessé dans l’attentat, montrent un dessinateur de Charlie et un terroriste avec une mitraillette qui tue plusieurs personnes, sous cette légende: « dessinateur à Charlie Hebdo, c’est 25 ans de boulot, terroriste, c’est 25 secondes de boulot – Terroriste, un métier de feignant et de branleur ».

Egalement des éditos et des articles, dont l’un intitulé « les charognards du complot », de Jean-Yves Camus, une tribune d’Antonio Fischetti titrée « même pas morts » et une chronique de l’urgentiste Patrick Pelloux, intitulée « je, tu, il, nous, vous, ils, suis Charlie », sans oublier une ancienne chronique de l’économiste Bernard Maris, « quand Charlie avait 20 ans » et des références au correcteur, Moustapha Ourrad, lui aussi tué mercredi.

La dessinatrice de Charlie Hebdo Corinne Rey, dite « Coco », publie un dessin légendé « j’écris ton nom, liberté », qui rend hommage aux manifestants de dimanche.

Sur une double page, un dessin de la manifestation, avec la mention, goguenarde, « 11 janvier, plus de monde pour Charlie que pour la messe ».

Luz encore croque « les plus et les moins » des manifestations de dimanche : dans les « plus », le soutien de Madonna, dans les « moins », « serrer la main de Manuel Valls » et aussi, plus grivois, « drapeau en berne, libido en berne ».

Un dessin de Catherine Meurisse montre « une séance avec la psy de Charlie » où un homme cagoulé sur un divan confie « j’ai rêvé que je tuais Charlie Hebdo », et une ancienne chronique de la psychologue tuée dans l’attentat, Elsa Cayat, défend « la capacité de s’aimer ».charlie-hebdo-post-massacre

La mise en garde de Dar al-Ifta

L’instance représentant l’islam auprès des autorités égyptiennes, Dar al-Ifta, a « mis en garde » mardi contre la publication d’un nouveau dessin représentant le prophète Mahomet dans le journal satirique français Charlie Hebdo. « Cette action est une provocation injustifiée pour les sentiments d’1,5 milliard de musulmans à travers le monde,  » a indiqué Dar al-Ifta dans un communiqué.

« Cette édition entraînera une nouvelle vague de haine dans les sociétés française et occidentales, et ce que le magazine fait ne sert pas la co-existence et le dialogue culturel auxquels les musulmans aspirent », ajoute le communiqué, qui dénonce les attaques ayant visé plusieurs mosquées en France après les attentats.

Ibrahim Negm, le conseiller du Mufti de la république -qui dirige Dar al-Ifta- a indiqué que son institution condamnait l’attaque ayant visé le journal. « Nous appelons tous les musulmans à ne pas participer à des violences », a-t-il affirmé. « Nous dénonçons la violence et respectons la liberté d’opinion. Mais l’autre partie doit comprendre que nous aimons le prophète Mahomet », a-t-il ajouté.

Selon le grand Mufti d’Egypte, la « une » de Charlie Hebdo équivaut « à un acte raciste qui va inciter à la haine et semer le trouble parmi les musulmans du monde entier », selon des propos rapportés par Reuters.

Rating: 2.6. From 5 votes.
Please wait...