Le corps humain conserve parfois une part de mystère pour de nombreuses personnes peu familières avec la médecine ou la science. Mais même les phénomènes les plus étranges trouvent une explication. La preuve avec ces 8 réactions qui se passent dans votre corps et que la science est capable d’expliquer.

1 – Pourquoi avons-nous parfois mal à la tête lorsque nous mangeons de la glace ?

De la glace pour se rafraîchir en période estivale. Oui mais voilà dès la première bouchée, la mâchoire se bloque et le crâne s’engourdi. Une boule de glace pourrait-elle paralyser notre cerveau ? Des chercheurs de plusieurs universités, dont celle de Harvard, se sont associés pour établir pourquoi ce petit plaisir sucré entraînait ce sentiment désagréable. Le cerveau, lui, veut conserver une température constante. Lorsque l’on mange de la glace, les messages deviennent contradictoires. Vous croyant bloqué en haut du Mont-Blanc, il décide d’accroître la pression dans les artères, causant ainsi des maux de tête.

2 – Pourquoi les coups de soleil sont-ils douloureux ?

Mettre de la crème toutes les deux heures, ne pas s’exposer entre 12 et 16 heures. Toutes ces précautions sont connues mais parfois l’exposition au soleil vire au cauchemar. Votre corps prend la couleur d’une écrevisse, la douche devient un supplice et le moindre contact est insupportable. Dans tous les cas, un rayon, que ce soit celui du soleil ou d’un laser, brûle. Dans le cas d’un coup de soleil, les rayons UV endommagent directement votre peau qui réagit en provoquant une inflammation. En devenant rouge écarlate votre organisme tente de prévenir de potentiels cancers. Une explication simple qui ne l’est pourtant pas pour ce qui concerne la douleur. Jusqu’à aujourd’hui cette question reste un mystère pour les scientifiques. Selon les dernières recherches, elle pourrait provenir du système immunitaire qui produit une protéine. Ce qui aurait pour effets secondaires de sensibiliser les récepteurs nerveux.

3 – Pourquoi avons-nous des petites étoiles qui apparaissent devant nos yeux ?

Les yeux sont des organes immensément complexes qui évoluent depuis des millions d’années, il se peut donc que quelques problèmes, dirons-nous, techniques se produisent. Par exemple, ces petits points noirs ou lignes qui flottent dans votre champ de vision lorsque vous éternuez ou que vous faites un intense effort. Ces phénomènes n’ont finalement rien d’exceptionnels mais les causes sont bien plus étranges qu’on pourrait le penser. Ces petites étoiles noires, des phosphènes de son nom scientifique, sont causées lorsque les cellules de la rétine se dégradent. Ou seulement quand vous êtes victime d’un aveuglement temporaire après avoir fixé une source lumineuse.

4 – Pourquoi avons-nous des fourmis dans les jambes ?

Tout le monde a déjà connu ce sentiment d’engourdissement consécutif à une mauvaise position assise ou couchée. Cette sensation qui peut aller jusqu’à la quasi-paralysie en précède une autre : celle de fourmillement. Pour tenter de l’estomper, on tente de bouger, mais c’est encore plus douloureux. Lorsque l’on adopte une mauvaise position, on comprime les vaisseaux sanguins, et donc l’afflux sanguin, ce qui est perçu par les nerfs sensitifs. Un message de ralentissement est alors envoyé au cerveau. Après avoir changé de position, pendant un certain laps de temps d’autres messages contradictoires sont envoyés, ce qui crée la sensation de fourmillement.

5 – D’où vient le syndrome des « testicules bleues » chez un homme ?

Ces messieurs sont parfois touchés par ce que certains spécialistes nomment le syndrome des « boules bleues ». Pour ceux qui ne connaissent pas, pour leur plus grande joie, cette réaction, douloureuse, apparaît lorsqu’un homme très excité ne va pas jusqu’au bout du rapport sexuel. Encore une fois, les vaisseaux sanguins sont les grands responsables de ce phénomène. Avec l’excitation du moment, le sang afflue dans les artères en direction des organes génitaux. En cas de frustration, le corps ne sait plus comment réagir et le sang stagne alors dans les testicules et n’est plus oxygéné.

Ce qui leur donne la couleur… bleue.

6 – Pourquoi pleure-t-on quand on épluche un oignon ?

Le dilemme de cuisinier. Doit-on se passer d’un oignon qui pourtant relèverait bien votre plat au risque d’avoir les yeux tout rouge ? L’oignon est en réalité constitué de cellules qui renferment des composés soufrés et une substance, l’allinase. Lorsque votre couteau vient couper l’oignon, cette substance est libérée, elle entraîne la formation d’un composé lacrymogène, ce qui nous fait pleurer. En rentrant en contact avec les yeux, le liquide qui protège nos organes alerte le cerveau de la présence d’un composé intrus. Le processus de larmes est déclenché.

7 – Pourquoi le goût du jus d’orange change après s’être brossé les dents ?

Petit problème de planning dans votre petit-déjeuner : vous vous lavez les dents avant d’avoir fini votre verre rempli de vitamines. Pour les autres aliments ça ne changerait pas grand-chose mais le jus d’orange change de goût pour devenir vraiment très amer. Cette mauvaise expérience résulte d’une simple réaction chimique. L’industrie bucco-dentaire sait à quel point nous apprécions lorsque nos produits d’hygiène moussent et ajoute donc un composant produisant cette action. Seul hic, le SLS, ou sulfate, inhibe nos récepteurs de goût. Les sulfates bloquent ceux qui détectent la douceur et décuplent ceux qui ressentent l’amertume.

8 – Pourquoi l’urine sent-elle mauvais après avoir mangé des asperges ?

Cette réaction est universelle, pas de panique. A chaque fois que l’on mange des asperges, l’urine produit alors une odeur forte et très désagréable. Ce n’est pas vos reins qui débloquent mais l’acide contenu dans les asperges, l’asparagine. Tout seul, il n’a pas cette odeur forte. Ce qui explique pourquoi les asperges ne sentent pas de la même façon. Mais c’est en se dégradant dans l’organisme au cours de la digestion que le composé soufré donne cette odeur à l’urine.

Source : http://www.atlantico.fr

Rating: 3.6. From 39 votes.
Please wait...